Nettoyage syndrome de Diogène

Connaissez-vous les termes Diogène ainsi que la sygollomanie et leur signification ?

Syndrome dit Diogène (contribution Wikipédia). La personne présentant ce syndrome choisit un isolement social aussi grand qu'il lui est possible ; elle en arrive à vivre presque recluse chez elle, n'ayant dès lors plus autant de raisons d'entretenir son logement et se désintéressant en même temps, à un degré plus ou moins grand, de son hygiène personnelle. Se pensant à tort ou à raison en risque de pauvreté extrême, ce qui lui est suggéré par la vie peu gratifiante où elle s'installe, elle essaie d'économiser le plus possible pour parer à l'avenir, Accumuler aussi chez elle de grandes quantités de déchets ou du moins d'objets sans utilité immédiate l'amène à vivre dans des situations insalubres : d'abord simple encombrement, puis impossibilité d'entretenir ou même de faire entretenir son logement en raison même de cet encombrement devenu obstacle. On trouve souvent un tel comportement chez des personnes d'âge avancé souffrant de solitude après la mort d'un conjoint ou d'un parent très proche. Ce comportement peut être encouragé par une fragilité financière perçue, réelle ou non. La solitude, voulue, ou l'isolement, subi, semble le facteur de déclenchement principal.

Syndrome de Diogène Débarras de maison

Syndrome dit de la syllogomanie (contribution Wikipédia).

Syllogomanie est une accumulation volontaire ou incapacité à jeter un grand nombre de possessions qui semblent à toute autre personne inutiles ou d’un intérêt très limité ;
Un lieu de vie encombré au point de limiter les mouvements ;
Un inconfort et souffrance causés par l’amoncellement des objets.
La syllogomanie, dans ses pires formes, peut être à l'origine d'incendies, de conditions insalubres (infestations de rats et d’insectes), de blessures causées par le désordre et d’autres dangers pour la santé et la sécurité des individus vivant dans ces conditions. Elle a un impact sur les relations avec autrui, en particulier avec la famille proche.
Le syllogomanie peut soit croire à tort que les biens accumulés ont une grande valeur soit attacher une forte valeur sentimentale aux objets dont il reconnaît le peu de valeur aux yeux des autres. Cela peut concerner des supports d'information périmés (vieilles bandes dessinées, anciennes lettres, timbres n'ayant plus cours, disquettes de divers diamètres dont on ne possède plus de lecteur, disques vinyle, etc.) ou d'anciens jouets. Toutefois, comme il existe aussi un marché de l'occasion à cours élevé pour beaucoup de ces objets, on peut voir dans le syllogomanie une version particulière de collectionneur.
Plusieurs études ont montré une corrélation entre la syllogomanie et les TOC. Il existe cependant des individus qui manifestent les symptômes d’accumulation compulsive sans souffrir d’autres TOC. Des patients atteints d’hyperactivité ou de déficit d’attention en sont souvent victimes. Un syndrome dépressif est fréquemment associé, ainsi qu'une phobie sociale. Ces symptômes associés sont souvent la cause de la consultation et de la découverte de la syllogomanie.
L'inscription de la syllogomanie dans la version 5 du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux a alimenté les débats de spécialistes.
La syllogomanie ou accumulation compulsive (du grec σύλλογος « rassemblement ») est le fait d'accumuler de manière excessive des objets (sans les utiliser), indépendamment de leur utilité, de leur valeur ; parfois sans tenir compte de leur dangerosité ou de leur insalubrité. Elle est également connue sous le nom de syndrome de Diogène.

L’accumulation excessive peut aller jusqu'à affecter la mobilité et interférer avec des activités de base, comme faire la cuisine ou le ménage, voire se laver ou dormir. On ignore s'il s'agit d'un trouble isolé ou, plutôt, du symptôme d’une autre affection, comme un trouble obsessionnel compulsif.

Syndrome de Diogène Débarras de maison
Débarras Lucky

Demande de devis débarras Marseille Nice Toulon